DIX PETITS NEGRES, Agatha Christie

Quatrième de couverture :

« En a-t-on parlé de l’île du Nègre ! Elle avait, selon certains, été achetée par une star de Hollywood. Des journaux avaient insinué que l’amirauté britannique s’y livrait à des expériences ultrasecrètes. Bref, quand ils reçurent (sans savoir de qui) cette invitation à passer des vacances à l’île du Nègre, tous les dix accoururent. »

Mon avis :

Cela faisait quelques temps déjà que l’envie de relire Agatha Christie me titillait. Et bien c’est chose faite avec les « Dix petits nègres », un grand classique de la reine du polar anglais !

J’ai passé un agréable moment de lecture grâce à une intrigue magistralement orchestrée et un suspense qui s’intensifie tout au long de la lecture.

En 1939, dix personnes qui ne se connaissent pas, sont invitées sur une île isolée le long de la côte du Devon en Angleterre, appelée l’île du Nègre. Leur hôte, un certain Mr A.N O’Nyme, mystérieusement absent, les accuse tous, à l’aide d’un gramophone, d’un crime commis plusieurs années auparavant. 

Dans le salon, dix statuettes de petits nègres trônent majestueusement au centre de la table, et dans chacune des chambres, une comptine est affichée au mur. La comptine des dix petits nègres.

Chacun s’interroge sur sa présence sur l’île et sur cet énigmatique message laissé par ce mystérieux hôte qui ne semble pas vouloir se présenter à eux ! Puis un à un les invités vont mourir mystérieusement. Le plus invraisemblable étant que chacun des décès de ces malheureux suit inexorablement les différents couplets de la comptine !

Qui est le meurtrier ? Est-ce le fameux Mr O’Nyme, caché quelque part sur l’île ? Est-ce l’un des invités ? Le mystère est total, d’autant plus qu’à chaque décès, une statuette disparaît elle aussi. Qui retire les statuettes au fur et à mesure sans jamais se faire prendre !! 

L’ambiance est angoissante, chacun soupçonnant son voisin de table. 

Les personnages sont formidablement travaillés. Chaque trait de leur caractère est minutieusement décrit. Leur passé est dévoilé au compte goutte laissant planer le mystère. Ont-ils réellement quelque chose à se reprocher ? Sont-ils vraiment responsables du crime dont les accuse ce Monsieur O’Nyme ? 

Le rythme est soutenu par l’enchaînement des situations, des morts et de l’intrigue qui s’intensifie à chaque décès. 

Au fur et à mesure que la lecture progresse, le suspense croît, notamment à la suite de chaque décès puisqu’un suspect est mis hors de cause, et que par conséquent la suspicion se resserre sur les personnages restants !! 

Agatha Christie qui aimait se surnommer « la duchesse de la mort » possède un style d’écriture bien particulier ! Elle construit de magnifiques intrigues, déployant tout un arsenal d’indices et de contre indices, permettant au lecteur de se prendre au jeu et ainsi tenter de résoudre cette intrigante énigme !! 

Un formidable huis-clos haletant et addictif !

Et pour finir……. Voici la fameuse comptine !

Comptine des dix petits nègres :

Dix petits nègres s’en furent dîner,
L’un d’eux but à s’en étrangler
N’en resta plus que neuf.

Neuf petits nègres se couchèrent à minuit,
L’un d’eux à jamais s’endormit
N’en resta plus que huit.

Huit petits nègres dans le Devon étaient allés,
L’un d’eux voulut y demeurer
N’en resta plus que sept.

Sept petits nègres fendirent du petit bois,
En deux l’un se coupa ma foi
N’en resta plus que six.

Six petits nègres rêvassaient au rucher,
Une abeille l’un d’eux a piqué
N’en resta plus que cinq.

Cinq petits nègres étaient avocats à la cour,
L’un d’eux finit en haute cour
N’en resta plus que quatre.

Quatre petits nègres se baignèrent au matin,
Poisson d’avril goba l’un
N’en resta plus que trois.

Trois petits nègres s’en allèrent au zoo,
Un ours de l’un fit la peau
N’en resta plus que deux.

Deux petits nègres se dorèrent au soleil,
L’un d’eux devint vermeil
N’en resta plus qu’un.

Un petit nègre se retrouva tout esseulé
Se pendre il s’en est allé
N’en resta plus… du tout.

8 commentaires sur « DIX PETITS NEGRES, Agatha Christie »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s